| Fréquences Alertez NARadio
Justice - Faits Divers

Féminicide à Périgny: l'homme placé en détention provisoire

Benjamin RAMAGET | Publié le : 11/06/2020 à 10:06

Lundi dernier, une femme a été retrouvée morte dans l'appartement qu'elle avait occupé avec son ex-conjoint. A l'issue de sa garde à vue, l'homme a reconnu le meurtre. Il a été mis en examen pour meurtre par ex-concubin et placé en détention provisoire.



Un homme, âgé de 44 ans et d'origine macédonienne a reconnu avoir tué son ex-compagne, âgée de 47 ans. A l'issue de sa garde-à-vue, le mis en cause a reconnu les faits. Il a avoué "avoir perdu le contrôle et avoir frappé son ancienne compagne avec un marteau avant de l'étrangler avec sa ceinture" indiquait hier soir le Procureur de la République de La Rochelle, Laurent Zuchowicz dans un communiqué. 



L'homme, qui sortait tout juste de prison pour des délits routiers, était déjà connu de la justice pour des faits de violences aggravées, vols et dégradations et avait été "condamné à 19 reprises entre 2002 et 2019" précise le communiqué. Il bénéficiait d'une libération conditionnelle et avait pu sortir du centre pénitentier de Poitiers-Vivonne, un mois avant la fin de sa peine.



Une rupture à l'origine de la dispute



La femme venait de rompre avec son meurtrier présumé. Elle avait également annoncé à l'individu qu'elle avait rencontré une autre personne, mais elle avait malgré tout de même été chercher son ex-conjoint au centre pénitentiaire de Poitiers afin de le ramener à La Rochelle. Ce dernier s'était ensuite "présenté le 4 juin dernier au domicile du nouveau compagnon de la victime et s'était montré véhément". 



A l'issue de sa garde à vue, le mis en cause a été présenté à un juge d'instruction avant d'être placé en détention provisoire. Il a été mis en examen pour meurtre par ex-concubin et encourt la réclusion criminelle à perpétuité.


NA MEDIA EN DIRECT