×

La Rochelle : il agresse sa femme au couteau

Un homme de 53 ans, ressortissant albanais a été déferré par le parquet de La Rochelle après avoir porté deux coups de couteau à son ex-femme.

Le 18 mai dernier, les forces de l’ordre sont intervenues au domicile d’une femme d’origine albanaise de 53 ans à La Rochelle qui se plaignait de violences subies par son ex-compagnon. A leur arrivée, les services de police de La Rochelle ont découvert une femme particulièrement sous le choc et sérieusement blessée. L’homme de 53 ans, qui est un ressortissant albanais avait pris la fuite et n’avait pu être interpellé.

Interdiction de revenir sur le sol français pendant deux ans

Déjà jugé pour des faits similaires en juillet 2021 par le tribunal correctionnel de La Rochelle, cet individu en situation irrégulière avait purgé une peine de prison avant d’être reconduit en Albanie en septembre dernier. Une interdiction de retour d’une durée de 2 ans en France lui avait été infligée. Revenu clandestinement sur le sol français, il a réussi le jeudi 19 mai, à s’introduire dans la maison de son ex-femme qu’il a violemment agressée en lui portant deux coups de couteau au niveau du thorax. Leur fils, âgé de 16 ans et une autre personne ont tenté de s’interposer. La police le retrouvera peu de temps après alors qu’il tentait de prendre la fuite.

Pronostic vital pour la victime

Gravement blessée au thorax, la victime a été transportée à l’hôpital de La Rochelle où son pronostic vital avait été engagé. Les soins prodigués permetteront de lever le pronostic vital et à la personne d’être entendue par les enquêteurs le 20 mai. Son fils, qui tentait de subtiliser l’arme de son père, a subi une incapacité temporaire de travail (ITT) d’une durée de 8 jours.

A l’issue d’une garde-à-vue, l’accusé a déferré par le parquet de La Rochelle devant un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour violences par conjoint en état de récidive légale, tentative d’homicide par conjoint, violences aggravées en récidive sur son fils et sur le membre associatif présent, et entrée irrégulière sur le territoire national malgré l’interdiction de retour. Placé en détention provisoire, l’homme a expliqué s’être trouvé « hors de contrôle », mettant en avant des problèmes d’ordre médicaux et a récusé toute intention d’homicide. L’enquête se poursuit désormais sous l’autorité du juge d’instruction.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE